« The drunken bastards T3 La pickpocket » par Lianne Bey.

Ancienne pickpocket des bas quartiers, Sioux s’est fait prendre la main dans l’sac. Contrainte de coopérer avec les forces de l’ordre et sous l’autorité du sinistre inspecteur Bacon, la jeune femme est précipitée au Glitter Hall, repaire incontesté des pires fripouilles de Bristone city. Son but : se faire embaucher au Bootlegger, le nouveau bar clandestin des Drunken Bastards et récupérer les documents dérobés par la nouvelle héritière du gang, la très téméraire Jersey Abbott.

Malheureusement, ses mensonges répétés et la cuirasse qu’elle s’est constituée pour y parvenir n’échappent en rien à Paddy Berckley, membre nomade du club et tout juste rentré au bercail. Déterminé à la bousculer et à faire jaillir ce qu’elle cache, cet adversaire inattendu risque de mettre en péril bien plus que sa couverture…

Avis

« Je me sens comme une offrande sacrificielle, instrumentalisée, condamnée d’avance et envoyée au casse-pipe dans l’indifférence générale. Le pire, c’est que j’arrive à peine à en éprouver de la rancœur. Tout en moi est verrouillé. Je ne ressens plus rien, si ce n’est cette amertume aigre et noire. »

Ce fût un réel plaisir de lire ce troisième opus et de découvrir l’histoire du Nomade des Dunken Bastards, Paddy. Tout d’abord je voulais remercier l’auteur, Lianne Bey, pour la confiance accordé afin que je puisse mettre en avant cette série qui mérite amplement d’être connu. Ce tome ci nous plonge de nouveau dans les couloirs du chenil de cette bande de motard. Une ambiance bon enfant, avec des protagonistes secondaires qui vont également vivre et rythmer les chapitres. Le lecteur prend des bouffées d’odeur de cuir, de sueur mais aussi de sang et de vengeance. Si les tomes sont sur des personnages différents nous avons depuis le début de la série un fil rouge qui tient en haleine depuis l’histoire entre le prés’ Hunter et Jersey.  

Lianne met en lumière un biker « différent » sur ce volet ci. Un nomade, un de ceux qui ne s’établit vraiment jamais, préférant sentir la brûlure de l’asphalte sous leurs pneus  que de vivre enfermé entre quatre murs. Paddy n’a pas d’attaches, solitaire mais sociable, c’est un homme qui aime être entouré de ses frères mais pour autant qui tourne rapidement en rond s’il n’y a pas d’action ou s’il ne peut pas repartir vadrouiller et avaler les kilomètres.  

Son mode de fonctionnement va évoluer quand il va faire la rencontre de Sioux. Prise la main dans le sac, elle va se retrouver face à ce géant aux dread locks et à l’allure intimidante. Cette jeune femme téméraire n’a pour ainsi dire pas l’habitude de se faire prendre, pour autant le regard glacial de Paddy ne va pas la laisser indifférente. 

Contrainte de coopérer avec les forces de l’ordre de Bristone, Sioux va devoir intégrer les Drunken Bastards et voler des documents. Son talent va devenir sa propre faiblesse quand elle va réaliser que ces motards sont des êtres bons et qui pourraient se rapprocher le plus d’une famille qu’elle n’a pas eu… Ses mensonges vont l’étouffer peu à peu, et se retourner contre elle. 

Une fois de plus Lianne nous dépeint des personnages principaux singuliers, que tout peut opposer et pourtant si semblables. Sioux est une jeune femme isolée, qui met tout en place pour survivre dans une ville à l’ambiance feutrée.  L’insécurité borde les coins de rue, cependant avec son caractère bien trempé elle se défend comme une lionne. Paddy va la bousculer, la faire sortir de sa zone de confort. Ce biker séducteur va tout faire pour essayer de la comprendre et la protéger. J’ai découvert un homme protecteur, charmeur, honnête.  

J’ai adoré cet opus, retrouver ce milieu et surtout l’ambiance des rues de Bristone, de ses habitants, des gangs qui parcourent les coins sombres. Si j’avais à choisir entre les trois tomes que j’ai lu ma préférence irait au second tome, plus noir, plus poignant. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s