« My bad Romeo » par Lina Hope.

le

Parviendront-ils à s’aimer sans se détruire ?

Sa vie n’est que ténèbres. Du moins, c’est ce dont Romeo est persuadé. De retour à New York après avoir tenté de fuir ses démons, il remonte sur la scène mythique du Roxy, à la tête de son groupe. Seule la musique peut encore donner un sens à sa vie. La musique, et cette fille au regard océan, qui bouleverse son monde du jour au lendemain…

Lorsque Juliet aperçoit Romeo Blake sur scène alors qu’elle sort fêter son anniversaire, le regard du beau brun l’électrice immédiatement. Il émane de lui une aura sauvage et ténébreuse, qui l’envoûte, et il la fixe avec une telle intensité qu’elle en oublierait presque les avertissements de la gérante du bar : cet homme torturé n’est pas pour elle. Pourtant, ce soir, pour ses 21 ans, Juliet n’a pas envie d’être raisonnable…

Avis

« Je n’ai jamais pu écrire de texte légers, dégoulinants d’amour et de bonheur. Comment le pourrais-je ? Ma putain de vie est merdique. Elle l’est depuis que je suis venu au monde, et aujourd’hui, c’est encore pire. »

Déchirant et tragique … l’histoire de Roméo et Juliette est connu de pratiquement tous. L’auteur, Lina Hope, met en scène un destin qui peut paraître similaire…

Nos Juliet et Romeo des temps modernes, nous immergent dans un monde artistique, musical et coloré, aux éclaboussures de larmes, de poison, et d’un amour passionnel.

Ici, les limites des sentiments sont repoussées, les actes de sacrifices et d’indifférences semblent brusques, développés, saupoudrés pour donner plus de puissance aux textes et aux émotions.

Les personnages principaux sont aussi sombres et lumineux, douloureux et dévoués. Deux êtres que tout semble opposer mais dont la douleur va s’emparer. Les premières sensations d’un shoot, d’extase, de plénitude, jusque la chute…

On fait la connaissance de Juliet, jeune femme artiste peintre évoluant à New York pour ses études. Ses œuvres expriment ce qu’elle ne dit pas, elle souffle ses pensées en les étalant sur les toiles et les murs. J’ai découvert une femme sensible, altruiste, éperdument éprise de celui qui va l’envoûter sans le vouloir.

Romeo est un jeune chanteur cassé, abîmé par la vie. Cette douce chaleur qu’il fait couler dans ses veines lui offre une porte de sortie, un moment de répit, pour oublier. Un poison qui est pour lui un instant de calme et d’ivresse extrême.

Elle, ses yeux bleus et ses cheveux blonds, lui, ses tatouages, son regard fracassé et captivant.

Ensemble réunis, ils vont jouer avec le feu et la tentation. Aussi bien l’attrait de l’amour que de l’opium. Aussi attirants l’un que l’autre, ils vont jongler avec les substances qui vont faire palpiter leurs cœurs.

J’ai tout simplement adoré cette histoire. Tout d’abord, pour la noirceur qui s’installe dès le début du roman. Lina a écrit une histoire qui est relativement dur à lire. On est spectateur d’une descente aux enfers, une chute lente, vertigineuse dont on ne voit pas la fin.

Le personnage masculin de Romeo est bien travaillé. Egoïste, autoritaire, exigeant, mais aussi complétement désaxé, errant à travers des voiles de sobriété. On peut sensiblement comprendre comment Juliet a pu s’attacher à cet homme cabossé par un souvenir dangereux qui le pousse à sombrer tous les jours encore un peu plus.

Juliet quant à elle m’a vraiment subjuguée , son évolution m’a prise aux trippes. Mon cœur était à deux battements de lâcher sur la fin du roman.

Je me suis demandée plus d’une fois s’ils étaient condamnés ensemble, ou si je pouvais garder espoir ?! mais ça je ne vous le dirai pas. Juste une chose, lisez-le pour le découvrir car cette histoire vaut le coup d’être lue. Une fois de plus, Lina nous a conté une jolie pépite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s