« My only exception » par Delinda Dane.

Il est aussi mystérieux que charismatique, et Ella ne vit que pour les quelques minutes où elle peut apercevoir cet inconnu dans le métro new-yorkais.

Jusqu’au soir où elle se fait agresser et qu’il lui porte secours. Une rencontre fortuite qui va les mener à plus… bien plus.

L’ennui, c’est qu’il est aux antipodes du prince charmant dont rêvent les petites filles.

Rien ne les destine à être ensemble, pourtant, cette rencontre pourrait briser toutes leurs certitudes.

Quand l’homme qui fait battre votre cœur n’est pas celui qu’il vous faut, il devient l’exception qui confirme la règle : l’unique exception…

Ressenti

« Je connais ses traits par cœur, et sa présence familière me rassure. Parce que j’ai l’impression que mes rêves se calquent sur la réalité. Parce que c’est lui. Parce que sa silhouette massive peut être dissuasive. Et parce qu’il est le seul dans cette trame à me donner de l’attention quand j’en ai besoin, alors que tous les autres m’ignorent. »

Une rencontre qui frôle l’obsession et qui le devient. Un fantasme qui devient réalité, qui n’en a pas rêvé ?  

Ella prend toujours la même rame, à la même heure, et le croise. Cet inconnu qui peuple ses rêves et fait éveiller avec force son désir. Mais la rencontre ne se passe pas forcément comme elle l’aurait cru, et la peur de cet homme va grandir et avoir du mal à s’effacer. 

Le lecteur fait donc la rencontre de Ella et de cet « inconnu » que l’on va connaître sous le nom de Wes. Un début de romance très sympa et innovant. J’ai rapidement senti qu’il émanait du personnage de Ella un fort désir pour cet homme qu’elle a du mal à apprivoiser mais bien là. Elle a appris par cœur les angles de son visage, les dessins et les lignes sur sa peau. L’auteur décrit bien cette convoitise qu’elle a pour lui, la tension qui l’habite quand elle en est proche.  

Une fois la rencontre passée, le rapprochement ne se fait pas immédiatement et j’ai apprécié le fait que tout ne s’enchaîne pas rapidement et qu’on soit pris dans une douceur en commençant… ensuite tout se déchaîne.

J’ai fait la connaissance de Wes, possessif, avec des réactions un peu extrêmes et violentes . Ella va en tomber sous le charme et accepter beaucoup de choses de sa part. A partir de ce moment là j’ai eu du mal à accroché à l’histoire. On retrouve un peu « les clichés » de la romance de mes débuts en lecture, il y a quelques années : la nana qui accepte tout par sentiments, l’évolution de la relation, le soi-disant changement de comportement par le personnage masculin…  

Le côté ultra possessif de Wes a apporté pour moi à la relation un côté toxique que je n’ai pas su comprendre et surtout que je n’ai pas apprécié. Elle l’approuve d’une certaine manière car elle ne va rien faire pour s’imposer en tant que femme et garder un caractère trop lisse. 

Je n’ai pas réussi à ressentir le côté solaire de Wes et les sourires qui lui réservait. 

Je ne comprends plus les héroïnes comme cela malheureusement. Mais voilà comme le dit si bien cette femme :

« On ne choisit pas qui on aime. On peut seulement choisir d’aimer sans condition, ce que je fais. J’aime cet idiot, inconditionnellement. »

Cette jeune femme va nourrir une certaine culpabilité vers la fin du roman que je n’ai pas comprise car le caractère de Wes n’est pour moi pas forcément pardonnable.  

En tant que lectrice cet amour un peu trop « guimauve » et cette possessivité, cette façon d’être de Wes, paradoxal sur l’ensemble d’un roman.

Mais la plume de Delinda fait le boulot. Les chapitre sont aérés, faciles à lire. Le lecteur n’a le point de vue que de Ella et ça m’a peut-être empêché de comprendre réellement Wes et ses pensées violentes.  J’attends avec impatience de lire le second opus qui j’espère sera me montrer tout l’amour que porte réellement Wes à Ella.

J’ai noté pleins d’extrait du livre et j’ai rencontré un style qui reste agréable à lire et sans difficulté.  

http://www.blackinkeditions.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s