« American Soldiers » et « Virtual love » par Amélie C.Astier.

Deux nouvelles beaucoup trop courtes à mon goût. On se plonge à peine dans une histoire que c’est déjà la fin. C’est comme si on vous proposait la boîte entière de chocolats pour au final n’en avoir qu’un seul… bon ok, pour ceux qui aiment les chocolats…  

En tout cas je suis vraiment ravie d’avoir découvert ces deux nouvelles M/M.  

C’est trop court pour s’attacher réellement aux personnages, mais elles m’ont donné envie toutes les deux d’en découvrir plus sur leurs protagonistes et sur leurs histoires.  

L’une pour le côté militaire, que j’adore voir en romance et l’autre pour le côté première rencontre, un peu fougueux et qui nous parle des premiers émois.  Bref un moment court et intense qui donne envie d’être prolongé.

Une nouvelle M/M entre un militaire et un médecin.

Découvrez la rencontre entre le Docteur Avery Wheeler et le Capitaine Logan Hamilton en plein cœur du désert. Deux hommes avec un fort caractère qui vont devoir travailler ensemble.

Extraits

« On ne demande pas à un soldat de réfléchir aux ordres, on attend de lui de les exécuter et c’est de que j’ai fait en venant ici. » 

« Cet enfoiré au regard hostile est une légende, c’est vrai, et je connais toutes ses histoires. » 

« Je ne m’attendais pas à rencontrer l’amour au milieu des balles, du sang et de la guerre, et pourtant, c’est arrivé. » 

« Mon cœur éclate (…) je ne pense qu’à l’homme qui m’embrasse avec passions sans cacher ses sentiments. » 

« Je suis heureux que tu sois venu, Avery, même si c’est l’enfer, avec toi, ça ne peut qu’être un bout de paradis. » 

QUAND L’AMOUR N’EST PLUS SEULEMENT VIRTUEL Découvrez l’histoire entre Scott et Matt. Une romance entre deux adolescents qui se sont rencontrés sur internet et qui se rencontrent pour la première fois.

Extrait

« C’est une drogue de lui parler, de savoir comment il va. Ma drogue. » 

« Quelques centimètres à peine et je saurai. Justes quelques et mon cœur cessera sans doute de marteler dans ma poitrine telle un tambour incessant. » 

« Il se tourne vers moi, sa tête vient se poser contre la mienne. Merde, ce mec me rend fou. Mon cœur bat aussi vite que lorsque j’ai compris que j’en étais tombé amoureux. » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s