« Mens-moi dans les yeux #1 » par Kelilane Bee.

À dix-neuf ans, Nalya subit un énorme chamboulement dans sa vie bien rangée. Son père, Driss, disparaît sans explication, juste après leur avoir dévoilé, à elle et sa mère Catherine, l’existence d’un fils caché, Ismaël, né de sa précédente union. Ce nouveau frère, Nalya a tout juste le temps de discuter quelques heures avec lui avant de s’envoler pour Los Angeles. Elle a été admise dans l’une des plus prestigieuses écoles d’Arts des États-Unis, pour ne pas dire la meilleure. Son avenir l’attend dans un pays qu’elle ne connaît pas, où les rencontres qu’elle y fera seront déterminantes pour retrouver les traces de son père. Les mystères auxquels elle sera confrontée sont peu communs, difficile de démêler le vrai du faux dans sa situation. Quand elle tombe sur Kaïs, son « initiant » sur ce campus pas comme les autres, son cœur lui donne du fil à retordre pour la première fois depuis longtemps.Nalya parviendra-t-elle à garder son sang-froid face à tant de secrets inavoués ? Réussira-t-elle à composer avec les événements impensables qui vont révolutionner son destin ? Arrivera-t-elle à conjuguer sentiments et mensonges sans se brûler les ailes ?

Ressenti

« Pour protéger les miens, je suis prête à tout ! Et si ça implique de devenir quelqu’un d’autre, je saute à pieds joints dans la mer affolée qui se présente à moi ! » 

Une belle surprise. Ce résumé, cette couverture ne présageaient pas du tout les chapitres qui ont défilé. Le début de l’histoire m’a brouillé… mais en bien. Je me suis demandée plus d’une fois où l’auteur veut mener le lecteur. On entre dans une intrigue, dans un récit qui nous fait nous poser des questions.  

On flotte entre plusieurs vagues : Le passé et le présent. C’est fluctuant et j’ai rapidement apprivoisé la manière de Kelilane de mettre en avant Le voyage de Nalya autant sur une terre étrangère que de faire face aux secrets qui peuvent l’entourer.  

J’ai beaucoup apprécié le déroulement du roman, des éléments qu’on découvre au fur et à mesure et du doux rapprochement entre deux personnages.  

Le personnage féminin de Nalya est vraiment attachant. Son language qui fourche, son impulsivité lui donnent une facette attendrissante. Sa façon de s’adapter aux situations est addictive et j’ai vraiment hâte de lire le second tome afin d’apprendre un peu plus sur cette femme. Elle est franche, honnête, et marrante. Ses qualités naturelles vont lui permettent de survivre, d’enfiler un masque pour jouer un rôle. 

Les protagonistes secondaires prennent une place importante dans ce premier tome, et apportent beaucoup aux éléments qui nous sont révélés. Kais, l’homme qui va la perturber, est charismatique, secret, un peu atteignable, et pourtant on a la sensation que ses sens se décuplent à son contact.  

Alors oui, au début je me suis peut-être sentie perdue par la situation, par l’évolution, mais j’ai adoré la tournure de la vie de Nalya.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s