« Palladium » par Sarah Felvie.

L’univers de Léonie pourrait se résumer en 2 mots : Le Palladium.

Ce bar branché qu’elle gère d’une main de maître est le symbole de tout ce qu’elle cherche à protéger : ses blessures, ses amis et la musique. 

Tout est sous contrôle. Jusqu’au jour où Zack passe la porte du Palladium.

Zack… Cet inconnu aux yeux verts et à la voix éraillée.

Zack… Cet homme qui pourrait bien être la clé de sa guérison, mais aussi celle de sa chute.

Si au départ, leur histoire sonne comme une évidence, un secret pourrait venir tout gâcher.

Ressenti

« Le mec a réussi à faire brûler ma petite culotte avec un seul regard. Paix à son âme, feu ma culotte repose désormais au paradis des dessous morts au combat. » 

Vous savez quoi ? toujours atteindre la fin afin de se prononcer en lisant un bouquin.  Avec « Palladium » je me suis faite avoir en beauté…  

Ce livre est comme une sucrerie : douce, acidulée , piquante mais aussi croustillante. L’histoire est une mignonnerie, délicate et authentique. Le couple qui se fait dès les premières pages avec facilité m’a quelque peu freiné très rapidement. Léonie et Zack, sont beaux et touchants… mais oui j’ai eu des difficultés avec cette certitude. Prévisible autant pour ses personnages que pour leurs passés douloureux, le lecteur peut se douter très rapidement de la tournure de cette histoire mais pas du dernier tiers qui la compose.  

Cette évidence, cette clarté je l’ai ressenti vraiment après la moitié du livre. Parce que oui ils sont cette évidence limpide qui s’impose d’elle même à l’esprit. Le lecteur n’a pas besoin de grande preuve pour en connaître la réalité …  

Alors oui j’ai été happée par leurs sentiments, leurs tristesses, leurs poignes de vivre, cette passion qui les dévore. Le rythme qu’impose l’auteur est agréable et je peux dire que j’ai passé un bon moment.  

Le silence remplace les sons pour laisser parler les émotions, et je me suis laissée emporter par cette alternance de fous rires, d’amour, de tempo. 

« Juste au travers d’un regard et de quelques notes, je le laisse plonger en moi et apercevoir toutes ces émotions que je retiens depuis toutes ces années, ces sentiments qui me rongent chaque jour plus et que je ne laisse jamais personne entrevoir. » 

Un gros coup de cœur pour Rose, la meilleure amie de Léo. Leur relation est juste super attachante et leurs dialogues à mourir de rire. Cela ne peut que créer un attachement à ce duo féminin.  

Et comment ne pas tomber amoureuse de Zack qui a tout pour rendre une fille raide dingue de lui… Sa culpabilité m’a peiné autant que sa joie de vivre face à Léonie.  

Quant à elle, elle nous embarque dès le premier chapitre dans l’univers de la nuit, où son caractère impose.  

Alors laissez-vous tenter et passez les portes du Palladium… 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s