« Nos musiques » par Hell Faith.

Un jour, ton monde tournera autour d’une étoile ...

Melvin et Ciara n’auraient jamais dû se retrouver allongés sur cette petite scène à parler musique. 

Non seulement leurs meilleurs amis viennent de rompre, l’un ayant trompé l’autre, mais, en plus, Melvin est censé boucler son troisième album solo en studio. 

Les voilà pourtant à l’horizontal, à discuter des textes qui les font vibrer et des nuits blanches qui découlent de leur métier. 

Le rappeur a connu un vif succès grâce à Syanur, son collectif, tandis que Ciara a tout quitté pour monter son label. 

Au fil des jours, ils apprennent à se connaître, se rapprochent, s’attisent, se plaisent. Se blessent aussi. Comment faire fi du personnage public qu’est Melvin, de ses fans, et de l’humiliation que Ciara a fait subir à son meilleur pote ? 

… Et ton seul but sera d’éviter les trous noirs.

Ressenti

« Cette confiance soudaine, totale, me déstabilise. Déjà que je n’arrivais pas à savoir où on en était, là c’est le fou complet. Il vient de remettre les compteurs à zéro. Toutes les petites certitudes que j’avais accumulées se sont envolées. » 

J’ai eu quelques difficultés à rentrer dans cette partition si particulière. Des notes régulières mais aux sons en désaccord. Les chapitres ont apporté avec eux un certains rythme, qui m’a permis de m’adapter à la façon particulière d’avoir écrit l’histoire de CIara et Melvin.  

Peu d’échanges, de dialogue, entre ces deux personnages principaux, mais également avec les personnages secondaires. 

Oui ça a cassé la symphonie de mes lectures habituelles, je me suis sentie perdue comme dans une improvisation, mais je me suis laissée porter par cette composition entre deux personnes pour qui rien n’est évident, à part leurs propres impressions et émotions. 

J’ai eu l’impression de louper des passages inexistants, de ne pas comprendre certains moments qui ne sont pas donnés aux lecteurs, comme ces passages évoqués sur la quatrième de couverture … ces rencontres sur la scène… Le lecteur sait qu’ils ont lieu, on devine leurs regards, leurs rapprochements, mais tout est gardé secret…  

Le reste m’a conquise. Les mots posés par l’auteur, les émotions, et surtout l’évolution des personnages, notamment celui de Ciara. C’est doux, poétique et mélodieux mais il m’a manqué quelque chose tout le long de cette histoire qui aurait pu être un coup de foudre.  

J’ai refermé ce livre, frustrée, car cette sensation d’avoir loupé des trucs, d’être incomplète, même s’ils ont su percer mes doutes avec les leurs.  

Melvin est un personnage coriace, mêlé de doute, d’angoisse, et de peur. Il m’a attendri comme il l’a fait avec cette femme aux cheveux violets. Ces vers m’ont bercée et ont traduit pour lui les mots qu’il ne sait pas dire.  

Ciara est assez singulière pour moi. Plus j’ai avancé dans les chapitres, plus j’ai ressenti un contraste. Comme si le silence qui était imposé était de son dû. On la sent craintive des verbes, angoissée des phrases, timide du langage verbal… elle pourtant si habile à les coucher sur une feuille blanche et de balancer des rythmes. 

Alors oui à 100 pages de lu, je me suis demandée si j’allais les laisser de côté car j’ai eu, moi aussi peur d’une histoire comme ça… mais je ne regrette pas d’avoir continué et d’avoir découvert leur histoire aux virgules seulement couchées sur le papier, à la liberté des gestes plus que de parole, à la traduction d’une légère caresse qui rassure …  

J’ai aimé aussi qu’il n’y ait aucun passage, aucune scène de sexe. Le désir qu’ils ressentent l’un envers l’autre est bien là, et Hell sait bien le faire monter petit à petit.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s