« La Nébuleuse de l’Hélice » par Christine Le Bon.

Parmi les liens qui unissent deux âmes, le plus mystérieux est probablement celui qui unit les flammes jumelles. Il n’est pas le plus connu, mais dépasse ce que l’on peut connaître des relations âmes-sœurs tant il bouleverse la vie de ceux qui l’expérimentent. Christian rencontre, le jour de sa mort, son ange gardien et sa flamme jumelle, Héloïse, à qui il est destiné. Son après-vie est aussi riche d’enseignements que peut l’être celle d’une vie d’homme. De ce premier regard, où plongé dans les yeux d’Héloïse, il tombe amoureux, l’aventure le poussera à reconsidérer sa vision de la vie et de l’amour.

Ressenti

« Le temps en personne, n’osa pas gâcher la magie de ce moment et ralentit lui aussi sa course effrénée, jusqu’à vouloir céder à la tentation de s’arrêter. » 

Cette lecture a été pour moi un ovni. Inattendue et inclassable car je ne m’attendais pas réellement à cela après la lecture du résumé. J’ai eu un véritable coup de foudre pour la première de couverture et la quatrième m’a de suite séduite et les mots m’ont attiré.  

Cependant je ne sais pas si j’ai apprécié ce moment passé à côté du personnage principal. Christian, cet homme d’une trentaine d’année va vivre quelque chose d’inexpliqué et improbable. J’ai adhéré d’une certaine manière à la certitude d’un au-delà, d’une croyance et d’une conviction mais je me suis sentie seule…  

Christian est pour moi le seul personnage principal de ce récit. Il va parcourir plusieurs chemins afin d’atteindre quelque chose. Et ce but va le mener vers un questionnement, des envies, des besoins, mais aussi vers un certain égoïsme. J’ai eu l’impression d’apercevoir à plusieurs moments un côté inconstant et capricieux… On sent qu’il a du mal à écouter ce que les autres ont à lui dire et cette tête brulée, cette personnalité tenace va le mener vers des abysses de plus en plus sombres, alors que la lumière lui sourit.  

Je ne peux pas vous en dire trop sur l’ensemble de la trame de ce roman car j’ai peur de trop vous en dévoiler. En refermant ce livre je peux confirmer que ce n’est pas le « genre » de lecture habituelle qui se trouve dans ma bibliothèque, et je pense que le résumé m’a induite en erreur car je m’attendais à quelque chose de plus léger, où les sentiments sont partagés, où l’amour se présente à un moment donné à la porte …  

« Ta vie est terminée, ton corps est mort, certes, mais ton âme ne l’est pas. Lève-toi ! » 

J’ai tout de même aimé découvrir cet univers particulier qui m’est inconnu. Chaque début de chapitre est introduit d’une manière particulière qui se fond après dans l’histoire de Christian, le style d’écriture à ce moment-là d’ailleurs m’a paru plus dense que le reste du chapitre. J’ai du rester focus sur ma lecture pour ne pas perdre le fil … 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s