« Steel Brothers #3 Chris and the Queen » par Manon Donaldson.

Mariska a mis des années à enfermer ses démons dans une boîte qu’elle croyait hermétique. 
Jusqu’à ce qu’elle revienne se confronter au passé pour y mettre un point final. Enfin, c’était le plan initial, mais deux gangs de bikers rivaux vont perturber la donne. 
D’un côté son ex, Shooter, un Blood psychopathe et incontrôlable et de l’autre Chris, mystérieux mais tellement sexy, décidé à implanter un chapitre Steel sur ce territoire ennemi. 
Les bikers tatoués et dangereux, elle a déjà donné. Armée de sa seule détermination, et dotée d’un caractère explosif, rien ne l’effraie, même pas Chris qui se retrouve constamment sur son chemin. 
Dans ce tumulte, il pourrait bien s’avérer être son seul allié… Ou celui qui la brisera définitivement.

-Aucunes émotions ne s’écoulèrent dans ses veines lors de cette annonce…car elle s’était préparée à cela par la force des choses. Et à cause de cette nouvelle Mariska va devoir refaire face à un passé encore bien trop présent dans son âme-

Dans ce troisième opus on suit cette jeune femme sur les routes qui vont la ramener à sa ville natale : Maos. Celle qu’elle avait fuit, qu’elle a voulu oublier pour mieux survivre.

L’auteur nous peint une femme sûre d’elle, au franc parler, et une impulsivité qui cadre parfaitement à l’histoire des Steel Brothers. Sa façon d’être va plus d’une fois la faire glisser sur des pentes dangereuses et créer des situations périlleuses où elle aura du mal à faire demi-tour. Cette force de caractère qu’elle a amassée au fur et à mesures des années sera plus d’une fois sa bouée de sauvetage mais aussi sa chute. 

Et justement Maos … cette ville déjà aux mains d’un gang de motard régnant en maître par la terreur et la dictature se voit affaiblie … ( je n’en dis pas plus car est expliqué par les éléments des tomes précédents).

Chris, le bras droit de Dante, va vouloir s’imposer dans ce périmètre. Et c’est là que ces deux personnages charismatiques vont croiser leurs chemins.

Ce dernier opus est un spin-off des Steel Brothers. Ce tome ci est orienté sur le personnage de Chris…L’auteur nous l’expose un peu comme un homme nouveau… La narration est partagée entre lui et Mariska. Mais le personnage féminin est beaucoup plus mis en lumière que notre biker, et j’en suis un peu déçue.

J’aurai apprécié un peu plus ma lecture si Chris avait eu une place plus importante… plus de chapitres à lui. Je pensais découvrir plus ses émotions, ses sentiments et sa façon de voir les choses. D’un côté le personnage de Mariska est tellement intéressant et grande gueule, que j’ai vraiment appréciée la découvrir. J’avais tellement été attirée par le personnage de Chris lors des tomes précédents que oui, je m’attendais à vraiment à avoir un tête à tête avec lui…

Bien-sûr ça n’enlève en rien la façon d’écrire de Manon, complétement addictive et mature. J’apprécie beaucoup ses romans car ils sont complexes, la trame bien étudié, même si j’ai relevé de micro incohérences, cela n’enlève en rien le charme de cette romance. 

Elle a su percer très rapidement mon cœur, et une phrase a pris sa place : « L’amour n’est supposé être douloureux » … Elle a su me parler et m’attendrir. Le lecteur subit clairement la fuite de Mariska et son non vouloir de bonheur et d’amour, qu’elle refuse. En bref, oui je m’attendais à plus de Chris mais J’ai passé un très bon moment en compagnie des personnages que ce soit principaux ou secondaires.

Bilan de la saga : Mon coeur est resté entre les pages du premier tome des Steel Brothers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s