« Ne crois pas que tu m’aimes » de Alfreda Enwy

Il l’a toujours protégée… mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même ?

Il s’appelle Mao, elle s’appelle Autumn. Depuis qu’ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.
Pour Mao, cette  amitié est plus importante que tout. Pour Mao, Autumn est la fille la plus précieuse qui soit. Et il doit à tout prix la protéger de la dureté du monde ; ce monde contre lequel il se bat plusieurs soirs par semaine, sur un ring qui n’attend que de voir couler son sang. Car Mao est étudiant le jour, expert des combats clandestins la nuit, et un enfoiré de première… tout le temps. Alcool, filles,  fêtes, il voit la vie comme un jeu dans lequel tout est permis… ou presque. Car, quand il prend conscience qu’Autumn est une jeune femme séduisante avant d’être l’amie drôle et attachante qu’il a toujours connue, il comprend que, pour une fois, il va devoir respecter certaines limites. Pour préserver leur amitié, mais aussi et surtout pour protéger Autumn de lui-même… 

Les saisons se succèdent et apportent avec elles de nouvelles sensations , de nouvelles couleurs.

Les jours déclinent.

Les feuilles tombent.

Cette romance est une nuance de ces quatre saisons. En tant que lectrice je suis passée par une palette intense d’émotions. Le synopsis est bouleversant mais que devriendrait-il sans les personnages qui le peuplent ? … Autumn et Mao font et sont ce roman. Ils font que j’ai réussi à me raccrocher à ces couleurs qui suivent l’été et qui précèdent l’hiver.

Certains passages sont durs à lire, car oui la vie de ces deux protagonistes est douloureuse et elle est une épreuve quotidienne afin ne pas sombrer dans la facilité et les faiblesses.

Autumn suit et précède l’univers de Mao.

Elle est son équinoxe, son équilibre.

Son jour et sa nuit.

L’amitié qu’ils se portent est teintée de multiples ressources. Ce sont des piliers l’un pour l’autre, pour leurs vies remplies de mélancolie. La joie et les sourires qu’ils s’apportent amène de la lumière à cette lecture.

Cet homme est sa constance depuis son enfance. Mao est un personnage tout en force et en tendresse à la fois. Il m’a aussi bien impressionné, qu’énervé. Son enfance l’a clairement forgé. Sa colère il l’a déversée dans des addictions qu’il a créés afin de s’essouffler… Sa saison préférée est envahie de rouge, d’orange et de feuillage … Elle est sa saison à lui toute l’année… l’affection qu’il porte à son amie de toujours est poignante de sincérité, et la tendresse qu’il lui apporte éloquente…

Et elle, elle survit. Responsable, bien trop jeune à mon goût, Autumn va devoir assumer un rôle qui n’est pas le sien. Ce personnage mature a tout à fait sa place dans cette lecture. C’est une vraie combattante, qui prends la vie comme elle vient tout en avançant malgré les contraintes. Elle est très altruiste et c’est ce qui fait une bonne partie de sa personnalité…

Le lien qui est ancré depuis bien des années va subitement évoluer vers une attente qui n’est plus la même qu’à l’âge de 10 ans…

Les mots, l’histoire ainsi que tous les personnages de cette romance m’ont bousculé. Cette romance inclu tout ce qu’il faut pour en faire une très belle histoire d’amour entre deux êtres. L’histoire n’est pas pour moi un conte de fée car tous les éléments qu’on découvre en font presque une histoire maudite, douloureuse et pesante… Alfreda a su maitriser parfaitement l’évolution des personnages pour nous offrir un roman formidable et addictif avec ses fêlures et ses crevasses, pour en sortir par la suite une ode à l’amour époustouflante… Car pour moi elle a su retranscrire toute cette force entre Autumn et Mao à travers les mots. 

Alors merci de m’avoir fait ressentir tout cela !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s